L’Algérie comptera 58 wilayas dans le futur

L’Algérie comptera 58 wilayas dans le futur
APS PHOTOS © 2017

l’Algérie, découpée administrativement en 48 wilayas, passera, prochainement  à 58 wilayas. Le ministère de l’Intérieur a annoncé la promotion des wilayas déléguées, créées depuis deux années, en wilayas munies de toutes les prérogatives, en vue de les intégrer dans les élections prochaines pour qu’elles puissent installer leurs assemblées respectives. Ce dernier devra se charger de l’organisation de la consultation électorale, ainsi que de la définition du nombre de communes qui composeront chacune des 10 nouvelles wilayas.  

Il aura également à arrêter les composantes de chacune des assemblées locales et de wilayas. S’il y a lieu, il aura aussi à préciser les modalités de parrainage pour les listes de candidatures indépendantes ou qui ne répondent pas aux critères fixés par la loi électorale. Cela étant, le découpage administratif, entrepris sous le gouvernement Sellal, prévoit la création, en trois étapes, de nouvelles wilayas déléguées. Il a été formalisé en Conseil des ministres restreint réuni le 27 janvier 2015.

L’opération a commencé en 2015 et a concerné la région du Sud ou furent créées 10 wilayas déléguées. Le décret présidentiel adopté en Conseil des ministres a institué dix wilayas déléguées à travers les wilayas d’Adrar, de Biskra, de Béchar, de Tamanrasset, d’Ouargla, d’Illizi, d’El-Oued et de Ghardaïa. Il s’agit des wilayas déléguées suivantes : Timimoun et Bordj Badji-Mokhtar (Adrar), Ouled Djellal (Biskra), Béni Abbès (Béchar), In Salah et In Guezzam (Tamanrasset), Touggourt (Ouargla), Djanet (Illizi), El-Maghaïer (El-Oued) et El-Menia (Ghardaïa).

Un nouveau découpage administratif interviendra au courant de l’année 2017. Il portera sur la création de wilayas déléguées dans la région des Hauts-Plateaux. L’opération sera achevée en 2019 avec la création de wilayas déléguées dans la région nord du pays. La capitale, cependant, aura un traitement privilégié. Elle aura un statut spécial, cette dernière aura un ministre d’Etat chargé exclusivement de la wilaya d’Alger.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply