L’Algérie bloque les réseaux sociaux, l’industrie du web est en congé forcé

L’Algérie bloque les réseaux sociaux, l’industrie du web est en congé forcé

Facebook, Tweeter, ou Instagram, les réseaux sociaux sont « inaccessibles » depuis samedi 20h selon des informations émanant de sources sûres. Les entreprises qui ont bâti leur stratégie marketing sur les médias sociaux vont devoir mettre leurs activités en veilleuse jusqu’au 23 juin.

Les épreuves du bac partiel du 19 juin se dérouleront sous haute surveillance et Benghebrit est prête à tout pour éviter un nouveau fiasco.

Cette décision de bloquer l’accès aux réseaux sociaux est discutable sur le plan pédagogique, économique, et même technique, sachant que la lutte contre la fraude est avant tout une question de valeurs, pas de technologie.

En optant pour cette solution la ministre s’engage dans un combat, perdu d’avance, avec des internautes qui ne sont pas disposés à laisser leur mur Facebook sans nouvelles jusqu’à la fin des examens. Ceux qui connaissent le Virtual Private Network (VPN) sont déjà de retour sur la toile. On les a empêchés à entrer par la porte, ils sont entrés par la fenêtre.

Élite presse comme de nombreuses autres entreprises ont mis leurs campagnes marketing en stand-by jusqu’au 23 juin et se voient coupés des millions de clients avec lesquels ils communiquaient via les réseaux sociaux.
Par Mohamed IDIR

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply