La SEAAL n’honore pas ses engagements avec ses sous-traitants

La SEAAL n’honore pas ses engagements avec ses sous-traitants

La Société de l’Eau et de l’Assainissement d’Alger (SEAAL), « n’honore pas ses engagements avec ses sous-traitants, concernant le paiement des différentes factures ».

Et ce sont ces sous-traitants, eux-mêmes, qui le font savoir, notamment ceux qui s’occupent du volet de l’assainissement.

Dans le cahier des charges, faut-il le signaler, il est indiqué que le paiement par la SEAAL des différentes factures se fait dans une durée de 60 jours au maximum. Cependant, la réalité du terrain est toute autre, puisque les sous-traitants voient les retards arriver, dans la plupart du temps, jusqu’à 8 mois, sous prétexte qu’«il n’y a pas d’argent ». Or, le budget de ces factures est dégagé au début de chaque année, ce qui fait, donc, qu’il s’agit d’un motif qui ne tient pas la route.

Face à ces retards, les sous-traitants ont le droit, certes, de mener des actions en justice contre la SEAAL, mais ils ne l’ont pas fait, pour la simple raison qu’ils risquent, par la suite, de voir ladite entreprise les priver des prochains chantiers.

Ces sous-traitants croisent, donc, les doigts et espèrent que la SEAAL règle ces problèmes dans les meilleurs délais en respectant ce qui est mentionné dans le cahier des charges.

 

admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply