La France devient un pays à haut risque terroriste : les touristes algériens sont invités à la prudence

La France devient un pays à haut risque terroriste : les touristes algériens sont invités à la prudence
L'attentat de Nice a fait au moins 80 morts lors des célébrations du 14 juillet. AFP

Au rythme auquel les attentats terroristes sont perpétrés en France, les Algériens qui seront amenés à voyager dans ce pays sont invités à faire preuve de la plus grande prudence lors de leurs déplacements sur ce territoire devenu hostile.

La recrudescence des actes de violences place la France sur la liste des pays à haut risque et les voyageurs qui sont obligés de s’y rendre doivent intégrer cette nouvelle réalité, aussi amère soit-elle pour les autorités françaises.

Les Algériens qui sont habitués à ce genre de situations doivent réactiver les vieux réflexes acquis durant la décennie noire et se montrer vigilants et alertés dans les endroits à fort achalandage, comme les sites touristiques et les centres commerciaux.

Il est notamment conseillé de quitter immédiatement les lieux d’un attentat terroriste pour faciliter l’intervention des secours d’une part et éviter d’être victime d’une nouvelle attaque, comme on l’a souvent vu dans notre pays.

L’implication de la France dans plusieurs conflits internationaux et sa politique de rejet de ses citoyens d’origines étrangères augmentent considérablement les risques d’attentats majeurs.

L’état d’urgence qui devait prendre fin le 26 juillet vient d’être prolongé par le président français pour une période supplémentaire de trois mois. Cette décision maintient le pays dans un état d’urgence maximal et dans une situation qui met les libertés individuelles entre parenthèses, en attendant de meilleurs jours.

Par K.A

1 comment
Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment