La femme, un instrument pour les prochaines législatives ?

La femme, un instrument pour les prochaines législatives ?

Les partis ainsi que les candidats aux prochaines législatives se sont tous alignés sur la ligne de départ : de grands partis de la coalition, bien populaires, de petits partis, nouvellement créés reflétant une opposition aussi mythique que réelle ainsi que des candidats libres.  Certains hésitèrent encore à faire ou à ne pas faire la course surtout après la dernière révision constitutionnelle. La ligne d’arrivée est donc fixée pour le 04 Mai 1017, cette course promet d’être longue et tumultueuse !

Et les premiers signes d’agitation ont d’ors est déjà vu le jour. La loi des quotas pour les femmes, dite « loi organique fixant les modalités augmentant les chances d’accès de la femme à la représentation dans les assemblées élues », a été adoptée par le Parlement algérien en 2012. Le pouvoir l’a présentée comme faisant partie du processus des réformes politiques.

En 2012 et lors du premier mandat de cette modification 145 femmes ont été élues sur un totale de 462 sièges respectant ainsi le quota de 30%. L’Algérie a donc enregistré un record de parité homme-femme au sein d’une assemblée législative au Maghreb, mais est-ce réellement une révolution ? Que représentent les 31% des femmes du parlement ? La présence -imposée- des femmes au parlement suffit-elle à rendre le pays plus démocratique et à affirmer la place de la femme dans la société ?
Les élues du précédent mandat n’ont pas toutes été à la hauteur des responsabilités qui leur avaient été confiées. Le manque d’instruction, de connaissance et d’expérience en politique, l’incompétence de certaines, le manque de soutien, la manipulation de la part de leurs partis… seraient les principales causes de leurs échecs.

Comment la femme peut-elle être un instrument pour les élections législatives ?

Tous les partis politiques et même les partis islamistes les plus extrémistes (ceux qui sont contre l’émancipation de la femme et encore plus contre son implication dans la vie politique) sont à la recherche de figures féminines afin d’augmenter leurs chances et d’essayer de viser le plus grand nombre de sièges.  Ils savent que l’Etat sacrifiera beaucoup pour une parité homme-femme juste, et ils jouent ce joker pour le prochain vote.
Une fois les élections dépassées et les élus installés, les partis comptent -une fois de plus – sur la passivité des femmes pour avoir la vie facile et éviter toute ambigüité.  On leur prescrira quoi dire lors de leurs interventions, on leur expliquera quels points il faudra soulever, rejeter ou modifier et pour clore le tout, on leur dira même quoi voter.

Les partis compteront sur leur sérieux (députées femmes), pour faire acte de présence, sur leur complicité pour se la couler douce, sur leur crainte et leur sensibilité pour obtenir ce qu’ils veulent, ils leur promettront en retour des paies et des primes rêvées et tout se passera sans le moindre incident.

Aujourd’hui on se demande si la loi de 2012 sur le quota n’est pas de mauvaise foi visant ainsi à faciliter l’adoption de tous les textes proposés par le gouvernement.

2 comments
Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

2 Commentaires

  • massiva mira bensalem
    19 février 2017, 16 h 29 min

    Les femmes s’impliquent peu en politique , donc beaucoup de partis remplissent leurs listes sans se soucier du niveau intellectuel des candidates , la preuve dans l’actuel assemblée on recence 12 femmes de ménage ( avec tout le respect que je dois pour ce métier ) concernant les élections locales , je pense qu’aucune femme n’est maire en Algérie .

    REPLY
    • Soraya YACOUB@massiva mira bensalem
      21 février 2017, 16 h 05 min

      C’est bien là le problème, le peu de femmes réellement engagées dans la vie politique algérienne! C’est le dernier bastion du machisme algérien caché derrière une illusions otique d’une diversité manipulée!

      REPLY