Japon : Une loi d’exception pour permettre à l’empereur d’abdiquer

Japon : Une loi d’exception pour permettre à l’empereur d’abdiquer
Photo AFP

Les parlementaires japonais ont décidé vendredi de recommander une loi d’exception autorisant l’actuel empereur, et lui seul, à abdiquer de son vivant en raison de son âge, ce que la législation actuelle ne prévoit pas. En août 2016, le souverain Akihito, aujourd’hui âgé de 83 ans, avait émis des inquiétudes sur ses capacités à tenir son rôle de « symbole du peuple et de l’unité de la nation ».

Ces mots ont été interprétés comme un appel à l’autoriser à abdiquer et à léguer ses fonctions à son fils aîné, le prince héritier Naruhito. L’empereur a également signifié à demi-mot que le système de régence, qui existe dans la loi actuelle, ne lui convenait pas car il resterait souverain en titre sans remplir ses fonctions. Conscient de son importance aux yeux des citoyens, il plaide pour que l’empereur le soit pleinement ou pas du tout. Selon divers sondages, 90% des Japonais considèrent qu’il faut autoriser l’empereur à abdiquer.

Au terme de débats qui ont vu l’opposition soutenir plutôt l’option d’une réforme de la loi régissant la Maison impériale, la dizaine de formations représentées à la Diète ont finalement trouvé un compromis.

Leurs propositions précisent que si une loi spéciale était votée, elle respecterait le fait que la règle fondamentale reste la législation de la Maison impériale qui encadre les droits et devoirs de l’empereur et des siens.

Le gouvernement qui, sans le dire ouvertement, penchait en faveur d’une loi spéciale déjà favorisée par une commission ad hoc constituée sur décision du Premier ministre, va désormais travailler à la rédaction d’un texte dans le but de le faire adopter au plus vite.

 

AFP

Source: lalibre.be

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply