Italie : Séisme à Ischia, dans la baie de Naples, au moins deux morts

Italie : Séisme à Ischia, dans la baie de Naples, au moins deux morts
Le séisme qui a ébranlé lundi soir la petite île touristique d'Ischia, dans la baie de Naples, a fait au moins deux morts et des dizaines de blessés, selon un nouveau bilan communiqué par les autorités. /Photo prise le 22 août 2017/REUTERS/Ciro De Luca

Le séisme qui a ébranlé lundi soir la petite île touristique d’Ischia, dans la baie de Naples, a fait au moins deux morts et des dizaines de blessés, selon un nouveau bilan communiqué par les autorités.

Les secouristes s’affairent pour extraire des décombres deux jeunes frères âgés de sept et onze ans, coincés dans l’effondrement de leur maison. Leur petit frère, un bébé de sept mois, a pu être sorti vivant mardi matin.

Les secours ont établi le contact avec les deux enfants, protégés sous un lit. Ils sont notamment ravitaillés en eau par un tuyau. Les parents des trois enfants sont sains et saufs.

Le tremblement de terre s’est produit à 20h57 (18h57 GMT) et a provoqué des scènes de panique dans les rues de l’île, très fréquentée par les touristes. La télévision a montré six bâtiments effondrés dans la localité de Casamicciola. Une église s’est écroulée.

L’Institut national de géophysique et de vulcanologie (INGV) a évalué la magnitude à 4,0 mais son pendant américain, l’USGS et le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM) l’estiment à 4,3.

Selon le directeur de l’hôpital d’Ischia, deux femmes ont été tuées, dont une a été victime de la chute d’un élément de maçonnerie dans l’église de Santa Maria del Suffragio, et une quarantaine de personnes blessées.

L’île volcanique d’Ischia, où un tremblement de terre a fait quelque 2.000 morts en 1883, compte 63.000 habitants à l’année, mais à la haute saison touristique, sa population dépasse les 200.000 résidents. Plusieurs centaines de personnes, redoutant des répliques, ont préféré quitter l’île. Des ferries supplémentaires ont été mis en place pour les évacuer.

Le séisme s’est produit quelques jours avant le premier anniversaire d’un tremblement de terre dévastateur qui a fait près de 300 morts dans le centre de l’Italie, la plupart d’entre eux à Amatrice dans le Latium.

Source : reuters.com

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply