«Il n’y a pas de politique de marginalisation des athlètes et des compétences nationales»

«Il n’y a pas de politique de marginalisation des athlètes et des compétences nationales»
Photo APS

BISKRA- Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El  Hadi Ould Ali a affirmé, mardi, à Biskra qu’il n’existe pas de politique  de marginalisation des athlètes et des compétences nationales dans le  milieu sportif et que  le même intérêt est accordé aux anciens athlètes  et aux jeunes talents.

Au cours dune conférence de presse, tenue en marge de sa visite  d’inspection dans la capitale des Ziban, El Hadi Ould Ali a souligné que  son ministère combat toutes les formes de marginalisation en coordination  avec les fédérations, les ligues et les clubs sportifs à travers le  territoire national, mettant l’accent sur la nécessité de travailler en  coordination pour permettre une renaissance du mouvement sportif et de la  jeunesse.

Certifiant que son département ministériel ne manquera pas de consulter  les fédérations et de s’intéresser aux compétences nationales du domaine du  sport ainsi que les jeunes talents, le ministre a précisé que les  fédérations doivent, par contre, respecter les lois en faisant preuve  d’intégrité et de transparence dans leur gestion.

M. Ould Ali a également révélé que son secteur supervise actuellement  l’organisation de stages au profit de jeunes talents en collaboration avec  les fédérations, indiquant que 568 sportifs ont été sélectionnés dans 21  disciplines pour bénéficier de stages, dans la perspective de créer une  élite sportive nationale pour assurer un avenir prospère pour le sport,  mais aussi en vue des compétitions internationales et olympiques, à  commencer par les jeux africains de la jeunesse (JAJ), prévus en Algérie en  2018.

Il a également soutenu, dans ce contexte, que l’Algérie est éligible à  participer aux jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) qui se tiendront en  Argentine au cours de la même année, aux jeux méditerranéens qui se  dérouleront à Oran, ainsi qu’aux jeux olympiques de Tokyo (Japon) en 2020.

S’agissant du recrutement d’un nouveau sélectionneur pour l’équipe  nationale de football, le ministre a affirmé que cette prérogative est du  ressort de la Fédération algérienne de football, ajoutant que cela fait  partie des priorités du bureau fédéral de recruter un sélectionneur à  la hauteur pour diriger l’équipe nationale, assurer le succès et redonner  de l’aura au football algérien dans les compétitions internationales.

Evoquant les subventions accordées aux clubs sportifs amateurs de  football, le ministre a rappelé que  l’opération est en cours, ciblant un  total de 2020 clubs à travers 48 wilayas du pays.

Le premier responsable du secteur de la jeunesse et des sports a, par  ailleurs, assuré que l’Etat accorde un grand intérêt à la région Sud du  pays évoquant, dans ce sens, les inspections lors de ses visites au Sud  algérien d’importantes infrastructures réalisées dans les wilayas de  Bechar, Ghardaïa, Illizi, Tindouf et Ouargla.

Il a ajouté que la wilaya de Biskra a bénéficié dans le cadre des trois  derniers programmes quinquennaux dune enveloppe globale estimée à 8,8  milliards de dinars destinée à concrétiser environ 300 projets au profit  des jeunes de cette wilaya.

A noter que le ministre a entamé sa visite dans la capitale des Ziban par  l’inspection d’un stade de football dune capacité de 5400 spectateurs, la  piscine semi-olympique et une salle omnisports dans la circonscription  administrative de Ouled Djellal. Procédant à l’inauguration dune maison de  jeunes dans la commune de Doucen et une autre dans la ville de Tolga, le  ministre devrait rencontrer, par la suite, les joueurs des équipes  nationales en stage au niveau de l’école régionale des sports olympiques,  située au chef-lieu de la wilaya.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply