Hillary Clinton plus impopulaire que jamais

Hillary Clinton plus impopulaire que jamais
Hillary Clinton recueille 59 % d'opinions défavorables chez les électeurs inscrits, selon un sondage Washington Post-ABC News. PHOTO BRYAN WOOLSTON, REUTERS

Hillary Clinton a atteint son record d’impopularité, désormais presque aussi détestée que Donald Trump par les électeurs américains, selon un nouveau sondage publié mercredi.

Même si elle reste en tête des sondages pour l’élection présidentielle de novembre, la candidate démocrate, critiquée pour l’affaire de ses courriels et ses liens avec la Fondation Clinton, recueille 59 % d’opinions défavorables chez les électeurs inscrits, contre 60 % pour son rival républicain, selon ce sondageWashington Post-ABC News.

Elle est à 38 % d’opinions favorables, Trump à 37 %.

Sur l’ensemble de la population adulte américaine, Mme Clinton recueille 56 % d’opinions défavorables et 41 % d’opinions favorables. C’est une chute de six points en trois semaines, et le pire résultat pour elle en 25 ans de vie publique.

Maigre consolation, Donald Trump fait encore pire, depuis longtemps le plus détesté des deux : 63 % d’opinions défavorables et 35 % d’opinions favorables. Mais il faisait pire en juin (70 %-29 %).

Mme Clinton et M. Trump sont historiquement les candidats à la présidence les plus impopulaires : avant eux, cet honneur revenait à George H.W. Bush, avec 53 % d’opinions défavorables en 1992 dans un sondage Washington Post-ABC News.

Après la convention démocrate, Mme Clinton était montée brièvement à 48 % d’opinions favorables, mais la question de la gestion de ses courriels quand elle était secrétaire d’État, et celles autour de la Fondation Clinton, régulièrement accusée de corruption par Donald Trump, ont eu raison de ce rebond.

Préoccupant pour Hillary Clinton, ses chiffres baissent auprès de groupes qui lui étaient très favorables : chez les femmes, elle est passée de 54 % à 45 % d’opinions favorables, et chez les Hispaniques de 71 % à 55 %, selon ce sondage.

À 68 jours de l’élection présidentielle, elle reste cinq points devant Donald Trump à 42 % des intentions de vote contre 37 %, selon une moyenne des sondages établie par Real Clear Politics.

 

AFP – WASHINGTON

lapresse.ca

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply