Hauts plateaux: les nouvelles wilayas déléguées prévues en 2017

Hauts plateaux: les nouvelles wilayas déléguées prévues en 2017
Photo APS

ALGER-Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Nourredine Bedoui, a réaffirmé, jeudi à Alger, que la création de nouvelles wilayas déléguées dans les Hauts plateaux aura lieu au cours de l’année 2017, conformément à la stratégie initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Répondant à une question orale sur les critères du nouveau découpage administratif au cours d’une séance plénière à l’APN, M. Bedoui a indiqué que « la création de wilayas déléguées dans les Hauts plateaux interviendra au cours de l’année  2017″, ajoutant qu' »il s’agit d’une question qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie tracée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika lors du Conseil des ministres tenu le 7 mai 2014 ».

Cette démarche s’articule autour de trois phases dont la première, lancée en 2015, a été achevée avec la création de 10 wilayas déléguées relevant de 8 wilayas du Sud, précisant que les wilayas nouvellement créées « remplissent toutes les conditions matérielles et humaines et fonctionnent normalement ».

Relevant que la création de wilayas déléguées dans les Hauts plateaux « a été largement débattu » lors du Conseil des ministres du 28 décembre dernier », le ministre a indiqué que le président Abdelaziz Bouteflika « a insisté sur la concrétisation du projet au cours de cette année ».

Le ministre a ajouté que le Chef de l’Etat avait mis l’accent également sur « l’impératif de prendre en charge les préoccupations des citoyens des régions sud et d’apporter le soutien aux investisseurs, à travers les avantages financiers et les facilités administratives pour booster les efforts de développement ».

La création de wilayas déléguées dans les Hauts plateaux « aura le même intérêt et le Gouvernement est attaché à sa concrétisation dans le souci de rapprocher l’administration du citoyen », a soutenu le ministre.

M. Bedoui s’est félicité, dans ce sens du succès de la première phase la nouvelle organisation administrative, à travers « la mobilisation de moyens matériels, humains et financiers importants qui traduisent la détermination de l’Etat à prendre en charge les préoccupations du citoyen ».

« Près de 16,6 milliards de DA ont été mobilisés et les mesures de recrutement facilités au niveau de ces wilayas déléguées qui ont vu  le recrutement de 796 fonctionnaires, dont 541 permanents », en accordant la priorité aux enfants de la région », a-t-il ajouté.

Le ministre a indiqué que les wilayas déléguées « ont été dotées des mêmes services et directions que les wilayas mères mais à un degré moindre », et pour améliorer leurs capacités, elles ont bénéficié de quelque 239 opérations financées par la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales.

« Le projet du nouveau découpage administratif vise à préparer au mieux les wilayas déléguées à devenir des wilayas à part entière, mais avant il faut évaluer leurs performances et élargir leurs fonctions et prérogatives », a-t-il poursuivi.

Le ministre a indiqué à la fin que « la nouvelle organisation administrative tiendra compte du paramètre du développement local sur lequel a insisté le  président de la République », ajoutant que les nouvelles wilayas déléguées « contribueront à l’accompagnement de leurs communes pour assurer le développement, créer la compétitivité et une attractivité régionale à même de renforcer leurs capacités en termes de création de richesses conformément au nouveau modèle économique.

 

APS

S.K
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply