Google veut éradiquer les apps peu scrupuleuses

Google veut éradiquer les apps peu scrupuleuses
Les applications devront se mettre en conformité avec la charte de Google. (photo: AFP)

La boutique Play Store pour les appareils Android devrait être plus fréquentable d’ici la mi-mars.

Cela ne mettra certainement pas fin aux apps spécialisées dans l’art de siphonner des données privées. Mais la missive envoyée par Google risque de déboucher sur une opération de nettoyage de grande envergure sur la boutique Play Store. Maître de l’OS Android, le géant américain vient de donner à des milliers de développeurs dans le monde un ultimatum, fixé au 15 mars, pour mettre en conformité leurs applications.

«Votre application demande des autorisations sensibles (par exemple, appareil photo, microphone, comptes, contacts ou téléphone) ou des données utilisateur, mais n’inclut pas de politique de confidentialité valide», se sont-ils vu reprocher. En clair, s’ils veulent continuer à collecter des informations sensibles, ils doivent le faire clairement et de manière transparente, selon les règles dictées par la plateforme américaine. En cas contraire, ils verront leur application cachée ou même supprimée de la boutique Play Store, relève le site thenextweb.com.

Le plan d’action de Google devrait toucher de plein fouet des apps dites «zombies» dont les développeurs avaient peut-être même oublié l’existence. Cela devrait par contre permettre de relever la moyenne générale des apps disponibles.


Apple pas en reste

Les jours des applications iOS développées pour une architecture 32-bit sont aussi comptés chez Apple. En test, la version 10.3 contient en effet une notification invitant les développeurs à les conformer au standard 64-bit en vigueur à partir des iPhone 5s, soit en septembre 2013. Apple ne fera pas de cadeaux aux développeurs récalcitrants. En septembre dernier, la firme de Cupertino avait supprimé de l’App Store plus de 47 000 applications, coupables de n’avoir pas reçu de mise à jour durant deux ans.


(L’essentiel/laf)

Source: lessentiel.lu

Samia Fali
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply