Freehali, la nouvelle révolution web en Algérie

Freehali, la nouvelle révolution web en Algérie

A l’affut des nouvelles idées pouvant embellir la scène éco-numérique en Algérie, « Elite presse », le journal de l’intelligentsia algérienne, est allé la rencontre de Ramzi Takdjout, co-fondateur de Freehali.com. Il nous parle, dans cette interview, de sa vision et celle de cette jeune startup, au potentiel prometteur.
Freehali.com, c’est quoi au juste ?
Freehali est une plateforme qui permet, en toute confiance, aux personnes désirant se faire aider ou libérer leur temps de sous-traiter leurs projets en faisant appel aux services de freelances algériens, et cela à partir de 2500 DA le service.

Quels sont les personnes derrière cette idée ?
Nous sommes une équipe de trois informaticiens fraichement diplômés d’un M2 en Ingénierie des logiciels à l’USDB. Mais on préfère se voir comme un groupe d’amis, ayant comme trait commun le désir d’entreprendre et une folle envie de prouver que la réussite est à portée de toute personne qui la souhaite vraiment.

Comment vous est venue l’idée de lancer Freehali ?
En ces temps de crise, où trouver un emploi est de plus en plus difficile, et où les jeunes entrepreneurs qui débutent n’ont pas forcément les moyens nécessaires pour développer leur projets, l’idée de Freehali.com s’est imposée comme une parfaite alternative pour tout le monde.

En quoi consiste la mission de cette plateforme ?
Notre mission est révolutionner le monde de la freelance digitale en Algérie. Fournir un moyen sécurisé, simple et fiable qui permettrait, d’un côté, aux entrepreneurs algériens de sous-traiter leur travail et de pouvoir, ainsi, se concentrer sur leur vision entrepreneuriale. De l’autre coté, nous voulons donner l’opportunité aux gens ayant une compétence particulière de travailler en freelance, de trouver des clients à travers tout le territoire national, et cela sans bouger de chez eux.

Quels sont les problèmes que vous tentez de résoudre à travers Freehali ?
Le principal problème que rencontrent les freelances algériens, est l’incertitude d’être rémunéré une fois le service livré au client. C’est à ce moment là où Freehali rentre eu jeu. Nous sommes l’intermédiaire nécessaire entre les deux parties. La transaction sera définitivement close une fois que le freelance aura livré le service dans les temps, et que le client l’aura approuvé !

Quels genres de services les clients trouveront sur votre site ?
Tout type de services ! La seule condition est qu’ils puissent être livrés à distance et à travers notre plateforme. Création de logo, modélisation 2D/ 3D, montage vidéo, développement web, mobile, logiciel, traduction, rédaction, correction, community manager, mixage audio, composition musicale, photographie…

Votre slogan est : « La freelance en toute confiance ». Comment pouvez-vous assurer ce climat de confiance sur votre plateforme ?
Voici comment Freehali arrive à créer ce climat de confiance pour ses clients, c’est-à-dire ceux qui recherchent une prestation de service :
La plateforme vous permet de choisir parmi un éventail de services selon les exigences de votre projet.
Elle vous guide pour prendre le bon choix via un système d’évaluation, qui n’autorise que les clients qui ont précédemment fait affaire avec le freelance de pouvoir voter et d’écrire un avis. Rien de mieux pour juger la qualité d’un service que l’appréciation de ceux qui l’ont déjà utilisé.
Parce que votre temps est précieux, Freehali implémente un système gérant les délais de livraison ; le client pourra alors annuler sa commande et être remboursé si le délai n’a pas été respecté par le freelance.

Quels sont les modes de paiement que vous proposez ?
Le mode de paiement qu’on propose actuellement, est le CCP. Nous travaillons en ce moment pour ajouter de nouveaux modes de paiement et de pouvoir ainsi faciliter la vie aux clients. PayPal et M-paiement entre autres.

Vidéo de présentation

Par : Issam Saidi 

1 comment
Issam Saidi
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • SADI
    9 novembre 2016, 7 h 51 min

    Comment vous joindre, car particulièrement intéressée ?

    REPLY