Fixé initialement à 150 000 unités : le quota de véhicules importés par l’Algérie revu à la baisse

Fixé initialement à 150 000 unités : le quota de véhicules importés par l’Algérie revu à la baisse

Alors qu’au départ, il était fixé à 150 00 unités, le quota de véhicules que l’Algérie importera, pour l’année 2016, a été réduit à 83 000 unités.

Le ministre du Commerce, Bakhti Belaïb, fait savoir que son instance verra l’évolution et l’impact des mesures prises avant de pouvoir reprendre, éventuellement, le contingent.

Ce quota, ajoute le premier responsable du secteur, sera réparti entre les 40 concessionnaires retenus, et dont la facture d’importation ne dépassera pas un milliard de dollars pour l’année en cours. Pour lui, « il est inconcevable d’importer des véhicules pour les stocker ».

admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply