Elaboration d’une stratégie globale de protection de l’enfant s’étalant à 2022

Elaboration d’une stratégie globale de protection de l’enfant s’étalant à 2022
Photo APS

LAGHOUAT – Une stratégie globale de protection de l’enfance s’étalant à l’horizon 2022 a été élaborée, a affirmé, jeudi à Laghouat, le président du réseau algérien de protection des droits de l’enfant NADA.

La mise en œuvre de ce programme se fera avec la contribution de quelque 150 associations activant à travers le territoire national, a précisé Abderrahmane Araâr à l’APS, en marge d’un séminaire régional sur ‘‘Le rôle et la contribution de la société civile pour mettre fin à la violence envers l’enfant’’, tenu au niveau de l’Office des établissements de jeunes (ODEJ).

Cette approche s’articule autour de plusieurs axes, dont l’implication de la société civile dans la protection sociale et juridique de l’enfant, ainsi que le renforcement des capacités du réseau NADA à travers la formation de spécialistes dans le domaine de la protection de l’enfance, a-t-il expliqué.

Le réseau NADA œuvre, à travers cette stratégie, à réduire le taux de prévalence de la violence envers les enfants à moins de 40% au cours des cinq prochaines années, vu que le phénomène prend  actuellement des proportions ‘‘inquiétantes’’, a ajouté le même responsable.

L’Algérie enregistre annuellement plus de 16.000 cas de violences sur des enfants, la présentation de plus de 11.000 enfants devant les instances judiciaires comme accusés, en plus de relever près de 9.000 cas de cette catégorie sociale victimes d’agression sexuelle, a fait savoir M.Araâr.

Des communications ont été présentées lors de cette rencontre régionale par des spécialistes et ont eu trait au rôle de la société civile en tant que force sociale active dans le traitement des questions sociales, notamment celles relatives à la maltraitance des enfants.

Initiée par l’association ‘‘Assil’’ de la wilaya de Laghouat pour la protection de l’enfance et l’accompagnement des jeunes, la rencontre a vu la participation d’associations s’intéressant à la question de la protection, des wilayas de Ghardaïa, Djelfa, El-Bayadh et Laghouat.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply