Donner vie au concept du Vivre ensemble en paix : l’expérience réussie du village de Tiferdoud

Donner vie au concept du Vivre ensemble en paix : l’expérience réussie du village de Tiferdoud

Le Vivre ensemble en paix n’est possible que si l’on a appris à faire l’effort de connaitre l’autre. Il pourrait être grandement facilité par l’accès à sa culture, ses croyances et ses espérances.

La 15ème édition du Festival itinérant Raconte-Art,tenue au 19 au 26 juillet dernier dans le village deTiferdoud, dans la wilaya de Tizi Ouzou, en est l’un des exemples les plus édifiants.

En effet, huit jours durant, ce petit village a accueilli près de 100 000 visiteurs venus des quatre coins de l’Algérie mais également de plusieurs régions du monde pour y découvrir les prestations de quelque 450 artistes, dont certains venus de Russie, d’Italie, de France et jusque du milieu de l’Afrique.

Huit jours riches en partages et en découverte de l’autre, pourtant si différent de soi. Avec une telle diversité sous toutes ses facettes (racial, culturelle, cultuelle, sociétale, etc), l’ambiance a été celle de l’acceptation de l’autre avec ses différences, au partage de ce qui plutôt les unit, à savoir l’Humain, dans la convivialité et la solidarité, et la réalisation des belles productions artistiques et intellectuelles et les bonnes actions d’utilité de la communauté.

Le commissaire du festival, M. Hacène Metref, s’est réjouit du succès de cette manifestation, dont la réussite doit beaucoup à la contribution des membres du comité du village.

« Ce festival aspirait, dès le départ, à rassembler les visiteurs dans une atmosphère de convivialité, de solidarité et de compréhension mutuelle », explique l’un des membres de ce comité, M. Saâdoudi Latamène.

« On s’est attachés, dit-il, à ne pas regarder nos différences en se focalisant plutôt sur ce qui nous a réuni ici dans ce magnifique village. L’art nous a donc unis ici tous ensemble». Pour lui, c’est la culture qui aura rendu les échanges plus aisés entre des personnes qui ne s’étaient jamais rencontrées auparavant.

«Compte tenu de l’engouement qu’a suscité Raconte Art, je crois que l’art a vraiment rassemblé tout le monde », se réjouit encore ce dernier précisant que « chaque artiste est venu pour s’exprimer à sa manière et délivrer ainsi un message de paix et de solidarité. »

« Il y avait, poursuit-il, place à la musique, au théâtre, à la peinture, au conte, à la poésie et même au cirque destiné tout spécialement aux touts petits ».

Pour ce qui concerne l’organisation matérielle du festival, M. Latamène Saâdoudi tiendra à rendre un vibrant hommage à la contribution des habitants de Tiferdoud qui ont assuré l’hébergement des visiteurs venus nombreux découvrir cette grande fête de l’amitié.

A noter qu’à l’instar des autres pays dans le monde, l’Algérie a célébré, le 16 Mai dernier, la première édition de la Journée internationale du Vivre ensemble en paix, un évènement initié par elle et puisée de sa propre expérience pour promouvoir la culture de la paix et de la réconciliation.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply