Danemark: mort de la journaliste suédoise portée disparue à bord d’un sous-marin

Danemark: mort de la journaliste suédoise portée disparue à bord d’un sous-marin
©AFP

La journaliste suédoise Kim Wall, portée disparue depuis le 11 août, est morte accidentellement à bord du sous-marin de l’inventeur Peter Madsen, qui l’a ensuite jetée à l’eau, d’après les déclarations de M. Madsen rapportées lundi par les autorités danoises.

L’inventeur danois Peter Madsen, accusé d’homicide involontaire par négligence, « a déclaré à la police et au tribunal qu’il y a eu un accident à bord du sous-marin, qui a conduit à la mort de Kim Wall, qu’il l’a ensuite jetée à la mer dans un lieu encore indéfini dans la baie de Køge », au sud de Copenhague, a indiqué la police dans un communiqué.

Le 11 août, la défense danoise avait annoncé chercher le sous-marin Nautilus, le plus grand submersible artisanal du monde (18 m) au moment de son lancement il y neuf ans, lequel avait disparu la veille au soir dans le détroit d’Öresund entre Danemark et Suède, avec deux personnes à son bord.

Pour la police danoise, le sous-marin a été délibérément coulé.

Son propriétaire, Peter Madsen, 46 ans, avait été secouru, mais les autorités étaient toujours à la recherche de Kim Wall, 30 ans, qui écrivait un reportage sur l’inventeur.

Peter Madsen avait alors été soupçonné d’homicide involontaire par la police.

Le sous-marin a part la suite été renfloué et fouillé, sans que les autorités parviennent à trouver la trace de la journaliste.

M. Mandsen expliquait avoir laissé la femme sur la pointe de l’île de Refshaleøen, à Copenhague, dans la soirée du 10 août.

 

AFP

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply