Crise diplomatique entre le Canada et l’Arabie saoudite

Crise diplomatique entre le Canada et l’Arabie saoudite

Riyad a expulsé l’ambassadeur canadien et gelé les relations commerciales avec Ottawa après des critiques sur les droits de l’homme.

 
L’Arabie saoudite a annoncé lundi qu’elle avait décidé d’expulser l’ambassadeur du Canada à Riyad et de geler toute relation commerciale, en réplique aux critiques répétées d’Ottawa sur la répression des militants des droits de l’homme. Le royaume saoudien a donné 24 heures au diplomate canadien pour quitter le pays et rappelle son ambassadeur au Canada « pour consultations », dans un soudain durcissement des relations entre ces deux pays.

Le Canada n’avait pas réagi officiellement dimanche soir (à Ottawa) à l’annonce de Riyad, intervenue à la suite d’un appel de l’ambassade du Canada à la libération immédiate de militants des droits de l’homme emprisonnés en Arabie saoudite. Le Royaume d’Arabie saoudite « n’acceptera d’aucun pays une ingérence dans ses affaires intérieures ou des diktats imposés », a déclaré le ministère saoudien des Affaires étrangères sur Twitter, reflétant la fermeté du prince héritier Mohammed ben Salmane en matière de politique étrangère. Riyad a en outre annoncé que le royaume avait décidé de « geler toutes nouvelles transactions concernant le commerce et les investissements » avec le Canada.

 

 

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply