Corniche d’Annaba: ambiance nocturne particulièrement festive

Corniche d’Annaba: ambiance nocturne particulièrement festive
APS

ANNABA – La corniche de la ville d’Annaba, qui a connu ces dernières années une évolution des prestations offertes aux estivants, s’affirme en promenoir idéal très fréquenté particulièrement depuis les fins de journées jusqu’à des heures tardives de la nuit.

Les vagues d’estivants de tous âges qui déversent sur les plages citadines bônoises en quête de fraîcheur et de détente, depuis celle de Saint Cloud à celle de Rizzi Omar (ex-Chapuit), semblent interminables faisant régner une ambiance nocturne dynamique.

A certains endroits de la corniche bônoise, cet engouement se transforme en un véritable rush notamment sur les lieux de vente de glaces, noyés dans les musiques distillées par des disc-jockeys installés ici et là.

Dans cette ambiance d’air festive, certains jeunes n’arrivent pas à s’empêcher d’étaler leurs talents de danseurs surtout au passage de groupes de jeunes filles se baladant entre amies, non loin de leurs familles. Cette affluence a été entretenue au fil des saisons estivales successives par un développement des activités commerciales et de services à tel point que les promeneurs trouvent presque tout ce dont un vacancier a besoin avec les nombreux restaurants, fast-food, cafés, crèmeries et autres espaces de jeux, notamment aquatiques pour les enfants.

Les badauds peuvent également opter, un peu plus loin, pour un thé et du maïs grillé sur de la braise. Les estivants en quête de souvenirs trouveront également chez les jeunes vendeurs d’accessoires divers de quoi immortaliser leur séjour dans la Coquette.

Les plus exigeants peuvent toujours s’offrir un portrait réalisé par un plasticien installé depuis le début de l’été sur la corniche.

Sécurisées et bien éclairées, ces plages urbaines offrent aussi l’occasion aux familles de se rencontrer sur le sable des plages autour de diners conviviaux et de théières tout en se laissant caresser les pieds par les vagues.

S’étendant sur 7 km, de saint Cloud au phare de Ras El Hamra (où des lieux de détentes pour les familles ont été aménagés) en passant par Chapuit, Toche, Belvédère et Ain Achir, l’ambiance estivale familiale baignée dans les musiques modernes et folkloriques confère à l’été sur la corniche annabie un cachet festif inoubliable agrémenté par la fraîche brise nocturne.

 

APS

Kahina Sadaoui
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply