Corée du Nord : Défilé militaire et tir de missile raté à Pyongyang

Corée du Nord : Défilé militaire et tir de missile raté à Pyongyang
Alors que la tension est montée d'un cran ces dernières semaines en Corée ces dernières semaines, Pyongyang a organisé un grand défilé militaire. Photo: AFP/str par e-mail Sur ce sujet Story Pyongyang: «Nous sommes prêts à répliquer» Story La Corée du Nord promet une réponse «sans pitié» Story «Un conflit pourrait éclater à tout moment»

La Corée du Nord a échoué dimanche à effectuer un nouveau tir de missile, moins de 24 heures après une gigantesque parade militaire. La tension est à son comble dans la région.

«Le commandement des forces américaines dans le Pacifique a détecté et suivi ce que nous estimons être un tir de missile nord-coréen a 11h21 heure de Hawaï (23h21 au Luxembourg), le 15 avril», a déclaré Dave Benham, son porte-parole: mais «le missile a presque immédiatement explosé», a-t-il affirmé, confirmant les informations du ministre sud-coréen de la Défense. Ce test était largement attendu de la part du régime de Pyongyang, alors que la tension est au plus haut avec les États-Unis depuis que le président Trump a affirmé jeudi sa volonté de «traiter le problème» nord-coréen.

Ce tir raté est donc intervenu au lendemain d’un gigantesque show militaire organisé par le régime de Pyongyang samedi, pour le 105e anniversaire de la naissance du fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Il-Sung. Parade lors de laquelle l’armée nord-coréenne a exhibé une soixantaine de missiles, et notamment ce qui semblait être un nouveau type de missile balistique intercontinental. Ce déploiement de forces avait notamment pour but de répondre à Donald Trump. S’exprimant avant cette gigantesque parade militaire, le numéro 2 du régime nord-coréen avait promis que son pays était «prêt à répondre à une guerre totale par une guerre totale»

L’armée avait assuré que les bases américaines en Corée du Sud seraient «pulvérisés en quelques minutes» en cas de guerre. Samedi, des dizaines de milliers de soldats des armées de Terre, de l’Air et de la Marine, ont défilé au pas de l’oie devant le dirigeant du régime nord-coréen, Kim Jong-Un. Puis un défilé de chars avait suivi, avant la présentation de 56 missiles de dix types différents montés sur des semi-remorques, dont des missiles lançables depuis des sous-marins.

(L’essentiel/AFP)

Source : lessentiel.lu

 

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply