Conflit israélo-palestinien: la poursuite de la colonisation met en danger la solution à deux Etats

Conflit israélo-palestinien: la poursuite de la colonisation met en danger la solution à deux Etats
Photo APS

BRUXELLES – La décision des autorités d’occupation israéliennes de construire 2.500 logements en Cisjordanie et 566 autres à El Qods-Est, des territoires palestinien occupés, met gravement en danger la possibilité d’une solution à deux Etats, ont indiqué mardi les services de la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

La politique de colonisation menée par Israël risque de « gravement compromettre la possibilité d’une solution à deux Etats », ont souligné les services de Mme Mogherini dans un communiqué en réaction à l’approbation par l’occupant israélien d’un projet de construction de 2.500 logements de colonisation.

Les autorités d’occupation israéliennes ont annoncé mardi leur décision de construire 2.500 unités d’habitation de colonisation en Cisjordanie occupée. La veille, Israël a donné le feu vert à la construction de 566 logements dans des quartiers de colonisation d’El Qods-Est, partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël.

L’UE a regretté, à ce titre, l’expansion continue des colonies israéliennes malgré les mises en garde de la communauté internationale, soulignant que cette politique de colonisation « est illégale au regard du droit international ».

Selon les services de Mme Mogherini, la colonisation constitue un obstacle à la paix comme souligné dans la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies sur le conflit israélo-palestinien adoptée fin décembre dernier et va à l’encontre des recommandations du Quartet.

L’UE a réitéré, dans ce contexte, sa position affirmant que « seule une solution à deux Etats offre une perspective de paix durable entre Israéliens et Palestiniens ».

 

APS

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply