Caravane de dépistage précoce de l’hépatite C durant le mois de novembre 2017

Caravane de dépistage précoce de l’hépatite C durant le  mois de novembre 2017
APS PHOTOS © 2017

ALGER- La Direction de la prévention et de la promotion  de la santé du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme  Hospitalière a annoncé mercredi à Alger le lancement en novembre 2017 d’une  campagne de dépistage précoce de l’hépatite C.

Intervenant au cours d’une journée de formation sur l’hépatite C au profit  des journalistes , Mme Hayet Moussaoui de ladite direction a indiqué que le  ministère compte lancer, septembre prochain, une campagne de  sensibilisation qui sera suivie au cours du mois de novembre d’une caravane  de dépistage précoce.

La caravane ciblera 45 établissements hospitaliers à travers le territoire  national sous la supervision d’hépatologues, de gastro-entérologues,  d’internistes et de médecins généralistes, a-t-elle précisé. Pour la promotion de cette opération prévue au cours des mois de  septembre et de novembre, le ministère a mobilisé plus de 11.000  pharmacies.

La même responsable a cité les étapes franchies par le ministère  depuis 2010 pour endiguer cette maladie suite à l’adoption des  recommandations de l’Association Mondiale de l’Hépatite C, à savoir l’application en 2014 du traitement préconisé par l’Organisation Mondiale  de la Santé (OMS),  puis l’utilisation en 2015 d’une méthode de traitement  ayant contribué à guérir les patients atteint de cette maladie avec un taux  de 90%.

Pour sa part, le chef de service hépatologie à l’établissement  hospitalo-universitaire, Mustapha Pacha,  le Pr Nabil Debzi a mis en valeur le nouveau médicament produit à faible  cout en Algérie depuis 2015 par rapport à l’ancien médicament importé,  qualifié de « couteux ». L’efficacité du médicament générique a prouvé « le leadership algérien en  matière de prise en charge de l’hépatite C », a-t-il indiqué.

 

Par ailleurs, le directeur général des laboratoires Baker, partenaires du  ministère dans cette opération, Rachid Kerrar a indiqué que la contribution  de son établissement se manifestera dans le volet logistique, outre la  production d’un nouveau médicament 100% algérien.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply