Canicule sur l’ensemble du pays : les Algériens sont-ils bien informés des risques ?

Canicule sur l’ensemble du pays : les Algériens sont-ils bien informés des risques ?

Depuis quelques jours, il fait très chaud dans différentes régions du pays, puisque le mercure a affiché plus de 42 degrés, avec un taux d’humidité qui a dépassé les 72 %. Plusieurs BMS ont été émis par les services météorologiques, mettant en garde les citoyens contre cette vague de chaleur.

Par ces journées caniculaires, mieux vaut être bien informé des précautions à prendre lorsque la température monte, afin de ne pas trop souffrir de la chaleur. Les  plus sensibles sont, comme d’habitude, les personnes âgées,  les malades qui souffrent de troubles respiratoires, ainsi que les enfants en bas âge et les travailleurs manuels.

A une question de savoir si les Algériens sont bien informés des risques liés à la canicule, l’on s’aperçoit que les conseils généraux sont effectivement connus de la plupart d’entre eux, mais plus de la moitié des catégories exposées le plus aux risques semblent en minimiser les conséquences.

Les personnes âgées et les nouveaux nés sont plus fragiles que l’ensemble de la population, selon les spécialistes, et sont, donc, les premières personnes se trouvant dans l’obligation de d’appliquer à la lettre les mesures de prévention. Deux catégories qui sont à des âges extrêmes de la vie, et n’ont, donc, pas la capacité de s’adapter à l’environnement et au changement climatique trop brutal comme l’hyperthermie. Dans ce cas, l’organisme a du mal à lutte. C’est l’entourage qui doit prendre le relai et faire en sorte à ce que ces personnes ne s’exposent pas ou très peu à la chaleur.

A cela, l’entourage doit leur faire boire régulièrement des boissons fraîches, même en l’absence de demande. Il faut leur proposer à boire fréquemment et abondamment même s’ils ne présentent pas la sensation de soif (boire au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour).

Dans les recommandations faites régulièrement lorsqu’il y a canicule, c’est de limiter les sorties pendant les pics de chaleur, particulièrement au moment où le soleil tape fort, soit entre 11h et à 16h. En ces moments, le mieux est de rester chez soi, si la personne n’a rien à faire dehors.

A l’intérieur, ne pas hésiter à fermer les fenêtres exposées au soleil durant la journée, ménager ses mouvements pour économiser son énergie, éviter de manger trop lourd et privilégier des repas  légers et équilibrés.

Lors des déplacements en voiture, il est recommandé d’emporter des quantités d’eau suffisantes et surtout rester attentif à la survenue de signes pouvant faire évoquer des complications dues à la forte chaleur.

admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply