Cancer des ovaires : Johnson & Johnson condamné au USA

Cancer des ovaires : Johnson & Johnson condamné au USA

Les produits à base de talc peuvent favoriser le cancer des ovaires. Mais il faut le savoir ! C’est pour un défaut d’information que l’entreprise Johnson & Johnson doit aujourd’hui faire face à des poursuites judiciaires.

On compte environ 3 000 poursuites judiciaires concernant l’entreprise Johnson & Johnson et son talc. Près de la moitié proviennent des Etats-Unis.

4 condamnations

Trois plaintes avaient précédemment été déposées contre l’entreprise et son talc. Johnson & Johnson avait d’ailleurs dû indemnisé les plaigants à hauteur de 45 à 65 millions d’euros.

Une femme de Saint-Louis, dans le Missouri, souffrant également d’un cancer des ovaires, vient d’être, à son tour, indemnisée à hauteur de 110 millions de dollars.

Le talc, potentiellement cancérigène

Si, des plaintes déposées dans le News Jersey, ont été refusées, faute de preuves, le Centre international de recherche sur le cancer, classe, cependant, le talc comme potentiellement cancérigène, à condition qu’il soit appliqué sur les organes génitaux. Il pourrait alors passer au travers du vagin, de l’utérus et des trompes de Fallope pour se déposer ensuite sur les ovaires.

 

Source : santemagazine.fr

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply