CAN 2019 – Qualifications (4e journée) : Bénin – Algérie (1-0), les Verts retombent dans leurs travers

CAN 2019 – Qualifications (4e journée) : Bénin – Algérie (1-0), les Verts retombent dans leurs travers

La sélection nationale de football s’est inclinée face à son homologue béninoise (1-0), ce mardi à Cotonou, en match comptant pour la 4e journée (groupe D) des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.

Pour ce deuxième face à face avec les écureuils du Bénin, en moins d’une semaine, Djamel Belmadi a procédé à cinq changements dans son onze de départ. En effet, le patron des Verts a incorporé Mandi à la place de Attal, sur le flan droit de la défense, et Gurdioura à la place de Taider au milieu du terrain.

Dans l’animation offensive, Feghouli a été préféré à Benzia, Ghezzal a remplacé Mahrez sur le côté droit alors que Belfodil a été positionné en pointe de l’attaque en remplacement de Bounedjah, buteur lors du match aller disputé vendredi dernier.

Un quart d’heure et puis rien !

Au stade de l’Amitié de Kouhounou, l’Algérie a réalisé une bonne entame de partie. En dépit de l’état catastrophique de la pelouse, les camarades de Brahimi ont dirigé les débats durant le premier quart d’heure. Le premier tir cadré du match est à mettre à l’actif de Bentaleb (15’), mais la frappe du joueur de Schalke 04 a été trop molle pour inquiéter le portier adverse.

Sept minutes plus tard, Stéphane Sessegnon a sonné la révolte des Béninois. Profitant d’une perte de balle de Farès, sur le côté gauche, le joueur de la formation turque de Gençlerbirliği SK s’est joué de Ghezzal et de Bensebaini pour adresser un caviar à son compère D’Almeida qui n’a eu aucun mal à tromper la vigilance de M’Bolhi (17’).

Cette réalisation, intervenue un peu contre le cours du jeu, a servi d’électrochoc pour les Béninois. Métamorphosés, les Jaune ont pris le match en main et en failli doubler la mise à plusieurs reprises.

Et c’est sur ce score de 1 but à 0 que le référee Namibien Jackson Pavaza a renvoyé tout le monde aux vestiaires.

Les Verts laissent passer leur chance

La pause citron terminée, les Fennecs sont revenus sur le terrain avec la ferme intention de refaire leur petit retard. Pour ce faire, Belmadi a procédé à son premier changement en incorporant Bounedjah à la place de Ghezzal.

Comme en première mi-temps, l’Algérie a pris le jeu à son compte. Brahimi aurait pu relancer son équipe à la 50e minute mais son tir est passé à côté des bois adverses.

Le fait du match aurait pu être l’expulsion de Stephane Sesseion à la 55e minute. Le capitaine du Bénin a vu rouge après avoir protesté auprès de l’arbitre d’une manière inconvenable. Ce dernier n’a pas hésité à lui donner un second carton jaune synonyme d’expulsion.

Alors que tout le monde pensait que l’Algérie allait profiter de sa supériorité numérique pour égaliser, les choses se sont déroulées autrement sur le terrain. Même amoindri, le Bénin s’est procuré beaucoup occasions de faire le break.

Côté algérien, la rentré de Mahrez (62’) puis Ounas (74’) n’a rien changé à une équipe en mal d’inspiration. En témoigne la dernière occasion du match dans le temps additionnel où le tir de Ounas a heurté la lucarne de Farnolle (90+9’).

Une première à tout

Ce match face au Bénin est à mettre aux oubliettes. Autant les Verts avaient ravivé l’espoir de voir des jours meilleurs autant la prestation de ce soir a eu l’effet d’une douche froide. Le chantier de Belmadi s’annonce grand, pour ne pas dire énorme, et tout le monde est appelé à y mettre du tient pour voir le vrai visage de cette équipe nationale.

Pour l’histoire, l’Algérie s’incline pour la première fois devant le Bénin. C’est également le premier faux pas des Algériens dans cette campagne de qualification et le premier sous l’ère Belmadi.

En revanche, cette contre performance ne remet pas en cause les chances de qualification de l’Algérie qui reste première avec 7 unités, à égalité de points avec son adversaire du jour.

Les Togolais se relancent

Le Togo est de nouveau dans la course à la qualification. Les éperviers se sont relancés ce mardi en allant chercher une précieuse victoire en Gambie (0-1). L’homme du jour côté togolais s’appelle Floyd Ayité. L’attaquant de Fulham FC a marqué l’unique réalisation de cette confrontation dans les arrêts de jeu (90+2’) et permet à son équipe de comptabiliser 5 points, juste derrière le duo Algérie-Bénin.

Cap sur le Togo

La prochaine sortie des Verts dans cette phase qualificative pour la CAN 2019 aura lieu le 16 novembre prochain. Pour cette 5e et avant dernière journée, l’Algérie jouera également hors des ses bases et ira défier le Togo dans un match qui s’annonce important pour la suite des évènements.

Pour rappel, l’Algérie s’était imposée sur le score de 1 but à 0 lors de la manche aller jouée le 11 juin 2017 à Blida, alors que l’équipe était drivée par le technicien espagnol Lucas Alcaraz.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply