Bedoui à In-Guezzam : vers la création d’une commission intersectorielle pour suivre les projets enregistrant des retards

Bedoui à In-Guezzam : vers la création d’une commission intersectorielle pour suivre les projets enregistrant des retards

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Nouredine Bédoui, a appelé, samedi, à la création d’une commission intersectorielle pour suivre et évaluer les projets enregistrant des retards dans la réalisation et le lancement.

S’exprimant lors de l’inauguration d’un centre d’hébergement pour migrants clandestins à In-Guezzam, le ministre a précisé que « cette commission «devrait regrouper tout les secteurs et présentera des rapports mensuels au plus haut responsable ».

Le ministre, qui n’a pas caché son mécontentement quant au rythme de développement d’In-Guezzam, a affirmé que sa tutelle « apportera son soutien aux responsables locaux de cette wilaya-déléguée», appelée à devenir une wilaya à part entière.

M. Bedoui, qui est accompagnée des ministres des Travaux publics et des Transports, et de celui du Commerce, Abdelghani Zaâlane et Saïd Djellab respectivement, ainsi que le secrétaire général du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Said Harbane, a inspecté auparavant l’aéroport d’In-Guezzam, où leur a été présenté un exposé sur le premier vol reliant Alger et In-Guezzam via Tamanrasset.

La visite de la délégation ministérielle a été également mise à profit pour le lancement, à partir de l’aéroport d’In-Guezzam, d’une action de solidarité financée sur le budget de l’Etat et ciblant quelque 1 019 familles nomades d’In-Guezzam.

Cette action porte sur la remise de produits alimentaires de base, d’articles de literie, de tentes ainsi que de médicaments acheminés à bord de huit (8) camions.

Il a été aussi procédé à la pose de la première pierre d’un projet de base logistique à In-Guezzam, un port sec pour l’entreposage de marchandises avant leur exportation vers les pays voisins (Niger, Mali et Burkina-Faso), et a également présidé la première opération d’exportation d’une cargaison de ciment (20 camions) vers le Niger.

Le ministre de l’Intérieur a, en outre, inauguré un siège de la Police des frontières et présidé une cérémonie de remise de deux ambulances tout terrain à l’établissement public de santé de proximité d’In-Guezzam.

La délégation ministérielle a achevé sa visite de travail dans la circonscription administrative d’In-Guezzam par la tenue d’une rencontre avec les représentants de la société civile qui ont saisi cette occasion pour soulever certaines doléances.

Celles-ci sont liées notamment, à l’accélération de la réhabilitation de la route Tamanrasset – In-Guezzam, la réalisation de la route In-Guezzam – Tin-Zaouatine, l’octroi de quotas supplémentaires de logements sociaux (différentes formules), l’approvisionnement en matériaux de construction à travers l’ouverture d’antennes d’entreprises publiques de commercialisation de ce type de produits.

Le soutien financier et technique des investisseurs dans le domaine agricole, le développement et l’extension du système d’irrigation dans la région, la valorisation de la richesse animale, le soutien aux éleveurs, la réalisation et l’équipement de forages et le renforcement de l’établissement hospitalier d’In-Guezzam en moyens matériels et en praticiens spécialistes, font partie des préoccupations soulevées par les représentants de la société civile.

La tournée de trois jours de la délégation ministérielle dans la wilaya de Tamanrasset se poursuivra encore ce dimanche dans la circonscription administrative d’In-Salah ou seront inspectés, lancés et inaugurés des projets et installations socio-économiques.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply