Bakhti Belaib décédé en France

Bakhti Belaib décédé en France

Bakhti Belaib, ministre du Commerce, est décédé ce jeudi en France, où il a été admis en urgence depuis quelques jours, des suites d’une longue maladie.

Selon nos informations, sa maladie, sûrement longtemps couvée, serait un gros problème de Colon. Il avait été transféré en urgence en France, pour des soins, et le ministère du Commerce a été confié, par intérim, au ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune.

Pour rappel, le défunt a fait l’essentiel de sa vie dans l’administration publique du Commerce avant qu’il ne devienne une première fois ministre du secteur. il est pour la deuxième fois ministre du même secteur. Il avait remplacé Amara Benyounés, président du MPA, et était connu pour sa proximité avec les citoyens.

L’enfant de Théniet el Had a rejoint le RND et y a pris des positions qui lui ont valu, un grand respect.

Réformateur qui ne fait pas de vagues, Bekhti Belaib est la personnalité qu’on appelle toujours par son prénom, Bekhti. Il n’est pas le seul puisque feu le président Bendjedid a toujours été appelé Chadli.

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons

4 comments
admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

4 Commentaires

  • Votre nom *Mahieddine
    27 janvier 2017, 0 h 03 min

    Allah yarahmou et oussa3 3lih

    REPLY
  • MOHAMED *
    27 janvier 2017, 1 h 04 min

    Allah yarahmah; un peu connu; mais d’aprés les info; il était toujours en poste malgré sa maladie rabi ijazih, allah yarahmah…

    REPLY
  • Hamid - Berrouaghia
    27 janvier 2017, 1 h 04 min

    Que Dieu ait son âme dans son vaste lieu de délices. Mes condoléances à toute ta famille.

    REPLY
  • MOKHTARI Mustapha
    28 janvier 2017, 19 h 51 min

    Je suis toujours peiné et attristé d’apprendre la disparition de cadres de grande valeur. Inna Lillahi wa Inna Ileihi Radji3oune.
    Mes sincères condoléances a toute sa famille et ses proches.
    Mustapha MOKHTARI

    REPLY