Audiovisuel en Algérie : le grand nettoyage va commencer

Audiovisuel en Algérie : le grand nettoyage va commencer
Bureau d'études

Beaucoup de choses sont dites concernant les chaînes de télévision privée en Algérie, et surtout le fait que plusieurs d’entre-elles exercent alors qu’elles n’ont pas d’agréments.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a donné, dans ce sens, des instructions fermes au ministre de la Communication, Hamid Grine pour assainir, et dans les meilleurs délais, la situation du paysage audiovisuel en Algérie, et ce en attendant la mise en place de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel.

Le gouvernement a mis en place un dispositif d’agrément pour les opérateurs désirant offrir un service de communication télévisuel et radiophonique.

Cela se fera sur la base d’un cahier des charges qui vient d’être finalisé et qui fixe clairement les droits et obligations dans ce domaine d’activité.

Toutes les télévisions, qui se conformeront à ce cahier des charges seront agréées en tant que chaînes algériennes bénéficiant de toutes les mesures de soutien et d’encouragement prévues par la loi. Celles qui y dérogeront se verront interdire l’activité en Algérie.

Mohamed Benhemla
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply