Au moins 105 civils tués à Mossoul dans un bombardement américain en mars

Au moins 105 civils tués à Mossoul dans un bombardement américain en mars
AFP/Archives / SAUL LOEB Le Pentagone à Washington, le 25 août 2013

Au moins 105 civils ont été tués en mars lors d’un bombardement américain à Mossoul, deuxième ville d’Irak et dernier grand fief du groupe Etat islamique dans le pays, a reconnu jeudi le Pentagone.

Le rapport d’enquête de l’armée américaine sur ce bombardement survenu le 17 mars a toutefois rejeté en grande partie la faute sur les jihadistes de l’EI, qui, explique-t-elle, avaient placé une grande quantité d’explosifs dans un bâtiment visé par la frappe aérienne. Au total, 101 civils se trouvaient dans l’immeuble en question et quatre à proximité.

 

AFP

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply