Attentat au Liban: cinq morts et au moins 15 blessés

Attentat au Liban: cinq morts et au moins 15 blessés
Les kamikazes auraient lancé une grenade avant de se faire sauter au milieu d'un attroupement de civils.

Des kamikazes se sont donné la mort lundi dans un village du nord-est du Liban, faisant cinq morts et au moins 15 blessés, selon les autorités militaires libanaises.

L’Agence nationale de l’information précise que les explosions perpétrées par au moins quatre personnes se sont produites vers 4 h, heure locale, dans le village de Qaa, une localité majoritairement chrétienne située à quelque 150 mètres à peine d’un poste frontalier séparant le Liban de la Syrie.

Les attaques n’ont pas encore été revendiquées.

Il semble que les kamikazes traversaient le village lorsqu’ils ont été interpellés par des membres d’une force de sécurité civile. C’est à ce moment qu’ils auraient lancé une grenade avant de se faire sauter au milieu d’un attroupement de civils.

Quatre soldats ont apparemment été blessés et une enquête a été ouverte.

Qaa et le village voisin de Ras Baalbek sont les deux seuls villages majoritairement chrétiens dans une région dominée par le Hezbollah chiite. Le groupe a envoyé des milliers d’hommes combattre aux côtés des forces du régime syrien de Bachar al-Assad.

La station de télévision libanaise Al-Manar, une propriété du groupe militant Hezbollah qui appuie le président syrien Bashar al-Assad dans la guerre civile, soutient que le groupe État islamique est responsable des attentats.

 

Associated Press
BEYROUTH
Lapresse.ca

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply