Après le rappel de son produit au Canada : les explications de « Chréa »

Après le rappel de son produit au Canada : les explications de « Chréa »

L’Agence canadienne d’inspection des aliments a rappelé la boisson gazeuse fruitée de la marque « Chréa pulpe », étant donné que « le produit contient des sulfites qui n’ont pas été déclarés sur l’étiquette ».

Tout juste après la publication de ce communiqué, la direction de l’entreprise algérienne a pris attache avec les responsables de l’Organisation algérienne de Protection et d’Orientation du Consommateur et son Environnement (APOCE) « pour clarifier la situation et rassurer le consommateur algérien quant aux normes nationales et internationales utilisées dans le processus de fabrication de ses produits ».

Les responsables de Chréa ont indiqué que le produit sulfite Abel « est bien été mentionné sur l’étiquetage du produit selon la réglementation algérienne sous le signe Sin 223 (copie de l’étiquetage ci-jointe) ».

APOCE a, pour sa part, tenu à rassurer l’ensemble des clients quant à la conformité du produit, précisant que l’agence canadienne va être saisie de manière officielle afin de donner une explication à « cette information infondée ».

13599772_1051056231652451_198228922761596564_n

 

Mohamed Benhemla
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply