Après l’accession du RCK en Ligue 2 : C’est la fête à Kouba

Après l’accession du RCK en Ligue 2 : C’est la fête à Kouba

Chants, klaxons, youyous… Telle est l’image qui se dégage de la localité de Kouba et ses alentours, après la validation de l’équipe locale de football, le RCK, ce vendredi, de son billet d’accession pour la Ligue 2.

Avec une victoire ramenée de Touggourt, face à l’équipe de Rouissat, sur le score de 2 buts à 0, les coéquipiers du capitaine et chevronné, Hocine Metref, ont donné le coup d’envoi de grandes scènes de liesse chez leurs supporters, qui n’ont jamais perdu espoir de revoir leur équipe quitter les divisions inférieures, et retrouver, petit à petit, la place qui est la sienne en élite.

Les Verts, qui accèdent après cinq années passées en Division nationale amateur, ont terminé la saison en ex-æquo avec l’US Béni Douala, avec 59 points au compteur, mais avec un goal-average particulier favorable.

Et le mérite de cette accession revient à plusieurs parties, à commencer par le président, Fares Mohamed Sghir, et ses collaborateurs, qui ont mis le paquet à l’intersaison pour s’assurer les services des meilleurs joueurs possibles, à l’image des expérimentés Metref, Hanifi, Madi, Ghalem et Touati pour ne citer que ceux-là, et en y ajoutant des jeunes qui ont su tirer leur épingle du jeu, tels que Nait, Abbes et Guious.

Outre Fares Mohamed Sghir, il faudra ajouter l’entraineur Farid Zemiti, qui a entamé la saison avec les Verts, en effectuant un grand travail, avant de quitter et céder sa place à Youcef Bouzidi, qui a continué la mission avec brio.

Et à tout ce beau monde, il y a l’apport considérable des supporters, qui n’ont raté aucun déplacement, malgré les difficultés, pour soutenir leurs joueurs. Preuve de leur fidélité et attachement à leur club du cœur, c’est le déplacement effectué par certains d’entre eux, ce vendredi, à Touggourt, pour encourager leurs joueurs et suivre la rencontre face à l’équipe de Rouissat en escaladant même les poteaux, malgré tout ce que cela représente comme danger.

Une fête, donc, bien méritée pour les gars de Kouba, qui ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin, mais de jouer l’accession en Ligue 1 la saison prochaine, pour remettre le club qui vu naitre les Assad, Chaib, Ait Cheggou, Sebbar et autres Serbah et Boualem Amirouche, dans la place qui est la sienne.

1 comment
admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Mohammed Azeffoun
    3 août 2017, 19 h 06 min

    BRAVO R.C.K Pour l’Accession en Division Nle.2. KOUBA C’était une Ecole de Foot-ball. A notre Epoque, Les Freres AIT-CHEGGOU. Belhamlat. Amirouche, Cerbah, Assad El Goraf. Algerie/Espagne C.M. 1982. L’Algerie A battu RFAllemagne 2 A 1 Coupe du Monde A Gijon. KOUBA ca fait plus de 15/2O retrogradé division d’honneur, régionale. Cette année, 2O17 est la bonne. Bon courage, Tout le monde, Pourquoi pas !! EX 2O17/2O18. En lui souhaitant elle va grimpé joué les premiers role, pour revenir en Division Nationale 1 Mobilis/ Sa place d’autan, elle mérite, parmi les grande Equipe, KOUBA. comme un mangé, sans sel, sa place Nle 1 Comme la : JSK. USMA. ESS. MPA. NAHD.

    * Un Fervent Supporter de la J.S.K.
    Mohammed Azeffoun.

    REPLY