Après avoir « dégagé » Bouhadja, Djamel Ould Abbés « dégage » du FLN

Après avoir « dégagé » Bouhadja, Djamel Ould Abbés « dégage » du FLN

Le Secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, a présenté sa démission de la tête du parti, rapporte annonce la chaîne de télévision privée Ennahar TV, proche du pouvoir.

C’est l’actuel président de l’APN, Mouad Bouchareb, qui dirigerait le directoire assurant la présidence du parti jusqu’au congrès, selon la même source.

Djamel Ould Abbès a démissionné “pour mettre fin à une crise interne” au parti, indique de manière sibylline la chaine qui est au cœur du jeu politico-médiatique qui se déroule au sein du pouvoir à quelques mois de la présidentielles.

Ennahar TV rajoute par ailleurs, citant une source interne au parti, que Djamel Ould Abbès a déposé une demande de congé médical de longue durée, “après avoir subi un malaise cardiaque”.

L’agence de presse officielle, APS, évoque également “des soucis de santé”.

Djamel Ould Abbès, qui s’est distingué, en tant que Secrétaire général du parti, par des déclarations jugées “comiques” et qui lui valent des moqueries sur les réseaux sociaux, avait remplacé Amar Saïdani à la tête du FLN le 22 octobre 2016.

Ce dernier avait présenté sa démission “surprise” après avoir été le fer de lance médiatique du clan présidentiel contre le général Toufik.

Djamel Ould Abbès, qui a exprimé avec un excès confinant à la caricature sa vénération pour le président Bouteflika, le qualifiant de “miracle de siècle” et de “lion”, ne fera sans doute pas partie de l’attelage de la présidentielle.

Sa dernière “victoire” contre l’ancien président de l’APN , Saïd Bouhadja, déchu par les députés de la coalition présidentielle est donc sans lendemain. Après avoir «“dégagé” Bouhadja, c’est au tour de Ould Abbès de “dégager”. Un événement sans lisibilité de plus à quelques mois de la présidentielle.

1 comment

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • DJERMOUNI FARID
    15 novembre 2018, 19 h 23 min

    C’est une confirmation de la citation "Un clou chasse l’autre" ha ha ha !!!

    REPLY