Anniversaire du Traité de Rome: nécessité de renforcer la coopération entre l’Algérie et l’UE

Anniversaire du Traité de Rome: nécessité de renforcer la coopération entre l’Algérie et l’UE
Photo APS

ALGER -Le directeur de la Coopération avec l’Union  européenne (UE) et les institutions européennes au ministère des Affaires  étrangères, Ali Mokrani, a mis l’accent lundi à Alger sur l’impérieuse  nécessité de renforcer d’avantage la coopération entre l’Algérie et l’Union  Européenne, notamment  dans les domaines économique et sécuritaire.

« Nous souhaitons renforcer notre partenariat avec l’Europe dans différents  secteurs, notamment sur les plans économique et sécuritaire », a déclaré M.

Mokrani, qui s’exprimait lors d’une conférence organisée à l’occasion du  60e anniversaire du Traités de Rome, organisé par l’ambassade d’Italie à  Alger en collaboration avec l’institut culturel italien et le centre des  arts et de la culture du Palais des Raîs Bastion 23.

Après avoir souligné la volonté commune de « relever ensemble les défis  liés à la lutte contre le terrorisme international et à la crise économique  ayant laissé des conséquences durant la période 2008-2009, le responsabele  algérien a ajouté que l’Algérie et  l’UE œuvrent pour le renforcement, dans  les années à venir, de leurs relations, a-t-il souligné, pour « bâtir une  coopération pertinente profitant aux deux parties ».

« La diversification de l’économie et le développement de la coopération  entre l’Algérie et l’Union européenne, est notre préoccupation majeure »,  a-t-il soutenu.

M. Mokrani a, dans le même contexte, mis l’accent sur « la nécessité de  gérer à travers une coopération biltérale » la menace terroriste à laquelle  fait face le monde aujourd’hui.      De son côté, l’Ambassadeur d’Italie en Algérie, Pasquale Ferrara, a mis  en exergue l’importance de cette conférence-débat, intitulée:  « l’intégration Européenne et la Méditerranée », surtout qu’une telle  rencontre permet, selon lui, de procéder à un échange d’idées et d’évoquer  les mécanismes à mettre en œuvre en vue  de consolider « les liens et les relations bilatérales dans la perspective  d’un avenir commun en faveur de l’Algérie et l’Union européenne' ».

Dans cet ordre d’idées, le diplomate italien a souligné les efforts  consentis par les deux parties en matire du renforcement de la coopération  visant à instaurer la bonne gouvernance dans les domaines politique,  économique et même culturel », avant de souligner la disponibilité de l’UE  pour aller de l’avant afin de relever les défis qui s’imposent notamment  sécuritaire.

Le 25 Mars 1957 naissait la Communauté économique européenne  avec la  signature du Traité de Rome, qui a établit  les régles et les principes  fondateurs de la construction européenne. Il s’agissait non seulement de  lancer un marché commun mais aussi de mettre en place des politiques  communes qui seront dévellopées dans les années qui suivent son adoption ou  au cours des décennies suivantes.

60 ans aprés ces principes semblent étre mis en cause par une vague de  renationalisation (Brexit) et dans certains pays par la fermeture des  frontières face aux migrations et méme entre les Etats membres de l’Union.

 

APS

S.K
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply