Amnesty demande à Barack Obama de tenir sa promesse de fermer Guantanamo

Amnesty demande à Barack Obama de tenir sa promesse de fermer Guantanamo
Photo AFP

Ce mercredi 11 janvier 2017 marque, rappelle Amnesty International dans un communiqué, le 15e anniversaire des premiers placements en détention à la base navale américaine de Guantanamo, à Cuba. 

Alors que « 55 personnes y sont toujours incarcérées, dont 45 sans inculpation ni procès », l’organisation de défense des droits de l’homme demande au président américain Barack Obama de « tenir la promesse qu’il a faite de mettre fin aux détentions à Guantanamo, et de le faire conformément aux obligations des Etats-Unis en matière de droits humains ». Barack Obama est en toute fin de mandat, il cèdera le relais au président élu Donald Trump le 20 janvier prochain.

Amnesty rappelle que les Etats-Unis ont pris le 1er janvier dernier possession -pour 3 ans- de leur siège au sein du Conseil des droits de l’homme des Nations unies. L’organisation souligne encore que, dans le cadre de leur « campagne » en prévision de cette élection, les États-Unis avaient « promis de défendre les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, d’honorer les obligations qui sont les leurs en vertu des traités relatifs à ces droits, et de collaborer de manière significative avec les organes de suivi de la mise en oeuvre des traités ».

Amnesty estime que les incarcérations à Guantanamo sont « contraires à la Déclaration universelle et aux obligations des États-Unis en matière de droits humains ».

 

BELGA

Source: lalibre.be

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply