Amar Ezzahi n’est plus

Amar Ezzahi n’est plus

Un autre maître de la chanson populaire algérienne rend l’âme. Ce mercredi 30 novembre Amar Ezzahi est décédé à l’âge de 77 ans, des suites d’une longue maladie.

De son vrai nom Amar Aït Zaï, le défunt est né le 1er janvier 1941 à Ain El Hammam, dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Il aima le chaabi dans les années 60, en écoutant le défunt Boudjemaâ El Ankis. Autodidacte, il apprendra le chaâbi sur le tas.

Modeste, réservé et se confiant rarement, le défunt insistait, souvent, pour dire qu’il n’est qu’«un petit chanteur populaire » alors qu’il s’agit, selon les avis unanimes, de l’un des grands maîtres de la chanson chaâbi algérienne.

Le défunt sera inhumé, jeudi, au cimetière d’El Kettar, à Alger

Que Dieu le Tout Puissant lui accorde Sa Grâce et Sa Miséricorde et l’accueille en Son vaste Paradis.

1 comment
admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Nait abdesselam l'hadi
    30 novembre 2016, 22 h 35 min

    Sincères condoléances à sa famille et ses proches en particulier,
    à ses amis d’alger, de Ain El Hammam et d’ailleurs en général.
    Que le Bon Dieu ait son âme et lui réserve une place de choix dans Son Vaste Paradis.
    Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

    REPLY