Allergie au printemps : quelques gestes à adopter.

Allergie au printemps : quelques gestes à adopter.

Un tiers de la population mondiale est allergique aux pollens qui font leur retour en début de saison printanière. Le risque d’allergie est très important chez le tiers de la population. Quels sont les symptômes et comment s’en prémunir ?

Il convient tout d’abord d’établir un premier diagnostic. Si vous avez des éternuements à répétition, le nez qui s’obstrue comme un vrai rhume, que vous avez les yeux qui pleurent et que l’arrière-gorge démange, c’est sans doute que vous êtes allergique. Pour soulager, le médecin peut vous prescrire un spray nasal, un antihistaminique ou encore un collyre, voire un peu de cortisone (pour les allergies importantes). Cependant, Il faudra quand même consulter un allergologue et faire un bilan complet pour savoir à quoi précisément vous êtes allergique. le traitement prescrit par le médecin sera une sorte de désensibilisation, qui viendra rassurer le  système immunitaire  et lui dire qu’il ne faut pas se défendre de manière anormale contre ces allergènes.

Si certains  médicament sont justement conçus pour guérir les symptômes des allergies ,  certains gestes au quotidien peuvent  également améliorer l’état de santé des personnes allergiques. Petite revue de ce qu’il faut faire et ne pas faire contre les allergies du printemps:

1.Eviter les activités physiques intenses à l’extérieur (parcs, jardins, etc.) ou les campings et pique-niques pendant la saison pollinique .

2.Porter un chapeau et des lunettes et pour protéger ses yeux.

3.Aérer sa chambre le matin tôt (moment où la quantité de pollens dans l’air est plus faible).

4.Fermer les fenêtres en journée, c’est à cette période que la densité de pollens dans l’air est la plus forte.

5.Prendre une douche, rincer ses cheveux le soir et changer de vêtement si possible en rentrant chez soi ; les pollens se déposent sur le corps et les vêtements.

6.Ne pas faire sécher son linge à l’extérieur ou ne pas sortir les cheveux mouillés, les pollens se déposent plus facilement que ce qui est humide.

7.En voiture, rouler les fenêtres fermées et, si possible, utiliser un système d’air recyclé.

8.Eviter de fumer pour ne pas irriter ses muqueuses fragilisées par les pollens.

 

9.Préférer les régions maritimes pour les vacances.

10.Consulter un médecin ou allergologue en cas de fortes gênes et commencer les traitements antihistaminiques avant l’arrivée des pollens.

 

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply