Allemagne : une querelle sur le ramadan à l’origine d’un incendie, deux marocains arrêtés

Allemagne : une querelle sur le ramadan à l’origine d’un incendie, deux marocains arrêtés
Capture d'écran Youtube. Journal de Montréal

AFP

 

BERLIN – Une querelle autour du respect du ramadan est vraisemblablement à l’origine d’un incendie qui a entièrement détruit mardi un foyer d’accueil de réfugiés à Düsseldorf (ouest de l’Allemagne), selon un représentant de la justice, cité par la chaîne publique WDR.

«En cette période de ramadan, il y avait un groupe qui souhaitait observer strictement le jeûne et un autre qui voulait que l’on en reste aux horaires et aux quantités habituelles, il y a eu à ce propos à plusieurs reprises des disputes et des altercations avec les agents de la Croix rouge allemande», a expliqué Ralf Herrenbrück, porte-parole de la justice de Düsseldorf, à l’antenne.

«C’est allé suffisamment loin pour que, dans un cas, des menaces soient proférées et qu’il soit dit que quelque chose allait se passer si les choses ne changeaient pas et cette menace a visiblement été mise à exécution», a-t-il ajouté.

Les enquêteurs soupçonnent en particulier deux habitants du foyer, tous deux âgés de 26 ans et originaires d’Afrique du nord. Souhaitant que les repas continuent à être servis normalement, l’un d’eux aurait aspergé son matelas d’un liquide inflammable.

Selon le quotidien Bild, ces deux principaux suspects sont originaires du Maroc et se trouvent désormais en détention provisoire. Ils auraient dans un premier temps affirmé être Syriens.

Le hall de 6000 m2 qui accueillait 282 jeunes hommes a été entièrement détruit par les flammes et 28 personnes ont été légèrement intoxiquées par les fumées. Les réfugiés privés de logement ont été répartis dans d’autres foyers de Düsseldorf.

 

Le journal de Montréal

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply