Algériens en danger : la fédération des coachs et conférenciers algériens met en garde la population

Algériens en danger : la fédération des coachs et conférenciers algériens met en garde la population
M. Mohamed IDIR, membre fondateur de la FCCA. Crédit Photo : Élite Presse®

Depuis sa création, à Montréal, la fédération des coachs et conférenciers algériens (FCCA) met toute l’expertise de ses membres fondateurs pour professionnaliser les métiers de coach et de conférencier à travers plusieurs campagnes de sensibilisation.

La FCCA ne recule devant rien pour purifier le secteur du développement personnel de tous ces charlatans qui mettent nos vies et celles de nos enfants en danger. La fédération utilise tous les moyens de communication mis à sa disposition pour dissuader les vendeurs de rêves qui n’ont aucun rapport avec les métiers en question et qui mettent leurs clients en danger par méconnaissance des risques encourue par un mauvais diagnostic.

Le fondateur de la FCCA, M. Mohamed IDIR, a tenu à préciser que : « l’objectif de la FCCA est de professionnaliser les métiers de coach et de conférencier pour construire une communauté de professionnels aguerris. Nos actions n’ont rien de punitif. On veut pousser les individus qui exerce sans certification à se former et à faire preuve d’un grand sens des responsabilités envers les consommateurs ».

L’enquête menée par cette fédération montre un manque d’éthique flagrant. Les charlatans du développement personnel n’hésitent pas à promettre monts et merveilles à des gens qui se trouvent souvent en détresse psychologique.

L’appât du gain pousse certains d’entre eux à ignorer l’état d’urgence dans lequel se trouve la personne, et ils n’hésitent pas une seconde à l’encourager à leur rendre visite, même quand elle déclare être au bord du suicide, comme en témoigne les captures d’écrans de discussions avec ces organismes qui prétendent être des experts du développement humain.

M. IDIR se dit satisfait des résultats obtenus : « notre objectif n’est pas de vendre nos formations, mais de mettre la pression sur ces coachs non certifiés pour qu’ils aillent se former là où ils veulent. Nos campagnes de sensibilisation ont eu un impact positif. Plusieurs entreprises ajustent leurs discours car elles savent qu’on écrit et qu’on appelle en mode incognito pour nous assurer qu’elle ont des pratiques qui mettent la santé  du client au coeur de leur action. On a aussi des personnes qui n’osent plus dire qu’elles sont coachs sans rougir. Certains abandonnent, d’autres vont se former, et c’est tant mieux pour les algériens. On fait un grand travail de prévention avant que l’état n’agissent radicalement contre notre profession. Si on piétine trop souvent sur le territoire des psychologues, on va finir par le payer tous, sans exception ».

Il est en effet inquiétant de voir qu’il y a des gens, sans scrupules, capables d’encourager une personne au bord du suicide à aller les voir, comme on peut le constater sur les captures d’écran (voir en bas de l’article).

Si la FCCA se contente de mener des campagnes de sensibilisation pour le moment, elle promet de divulguer les noms des établissement et des individus ayant reçu un avertissements sans se conformer à des pratiques basées sur une éthique irréprochable.

M. IDIR reste inflexible face à ce genre de comportements qu’ils trouvent inacceptables : « le manque de formation est flagrant. Quand un Coach entend, ou lit les mots : suicide, danger, dépression, mort, il doit agir vite pour mettre son client en sécurité entre les mains d’un professionnel de la santé mentale, il ne doit rien tenter. La pensée positive, c’est bien, mais pas dans ces cas précis ».

Ce genre de comportement vont certainement se reproduire tant que les autorités ne prennent pas les choses au sérieux et tant que le consommateur algérien continue de faire confiance à des personnes dépourvues de compétences.

www.fccalg.com

Enquête 2

enquête tizi 4

Enquête 3 Alger

Enquête Alger5

enquête1

 

enquête coach1

 

Enquête coach 2

Enquête coach 3

Par Karim Arhab

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply