Alger: saisie de 8 kg de cannabis et de psychotropes et démantèlement de bandes de malfaiteurs

Alger: saisie de 8 kg de cannabis et de psychotropes et démantèlement de bandes de malfaiteurs
Photo-APS-Archives

Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont réussi dernièrement à traiter plusieurs affaires dans le cadre de la lutte contre les fléaux sociaux à travers les quartiers d’Alger, par la saisie de plus de 8 kg de cannabis et de psychotropes et le démantèlement de bandes de malfaiteurs sévissant dans les quartiers d’Alger, a indiqué la cellule de communication et des relations publiques.

Les services de sûreté ont traité une affaire liée au trafic et à la détention de drogue, à l’usurpation d’identité et ont démantelé une association de malfaiteurs, composée de cinq individus, âgés entre 25 et 35 ans, détenant une quantité de 8 kg de cannabis et 11 armes blanches prohibées de type 6.

Selon la même cellule, l’affaire avait débuté après l’arrestation par la police judiciaire relevant de la sûreté de la circonscription administrative de Baraki, d’un suspect qui s’adonait au trafic de drogue dans un quartier d’Alger. Apres la fouille de son véhicule, 1,5 kg de drogue a été saisie ainsi que 5,540 kg de cannabis trouvés dans un local vide, outre 11 armes blanches prohibées.

La deuxième affaire a trait au trafic de psychotropes. Des informations sont parvenues à la brigade de la police judiciaire près le tribunal de Bir Mourad Rais selon lesquelles un individu s’adonnait au trafic de psychotropes dont une partie était cachée au niveau de son domicile et ce avec la complicité d’un autre individu, selon le communiqué.

De profondes investigations et la surveillance des mouvements de celui-ci ont permis de procéder à son arrestation et à la saisie de trois plaquettes de psychotropes, outre une somme de 30.000 dinars.

Les investigations ont permis l’identification et l’arrestation du deuxième mis en cause. La perquisition de son domicile a permis la saisie de 80 plaquettes de comprimés psychotropes.

Un troisième mis en cause a également été arrêté et déféré devant la justice au même titre que ses acolytes.

Les service de la PJ ont traité durant la première semaine du mois d’octobre 74 affaires de détention d’armes prohibées et procédé à l’arrestation de 78 mis en cause, outre la saisie de 80 armes blanches.

Ils ont également traité 168 affaires liées à la détention de drogue et de stupéfiants. Ces affaires ont permis l’arrestation de 184 individus, la saisie de 41 unités et 7.411 g de cannabis, 511 comprimés psychotropes et 86 g de cocaïne.

Dans le cadre de la lutte contre le phénomène des parkings anarchiques dans les rues et quartiers de la capitale, les services de sûreté de wilaya ont recensé durant la période allant du 5 au 13 octobre, 14 parkings exploités illicitement et arrêté 14 contrevenants.

 

APS

S.K
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply