Affaire de KBC : pas de liberté provisoire pour Benaïssa, Hartouf et Nedjaï

Affaire de KBC : pas de liberté provisoire pour Benaïssa, Hartouf et Nedjaï

La chambre de l’accusation de la Cour d’Alger a confirmé, ce mercredi 13 juillet, l’ordonnance du juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed concernant le placement en détention provisoire des trois détenus dans l’affaire de la Chaîne de télévision privée, KBC.

En effet, le directeur de KBC, Mehdi Benaïssa, le directeur de production, Riad Hartouf, ainsi que la directrice au ministère de la Culture, Mounia Nedjaï, ne bénéficieront pas d’une liberté provisoire.

Le procès des trois personnes, détenues « pour fausses déclarations, abus de fonction et complicité d’abus de fonction », aura lieu, faut-il le rappeler, le 18 juillet prochain 2016.

admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply