A un mois des JO, policiers et pompiers manifestent à l’aéroport de Rio pour être payés

A un mois des JO, policiers et pompiers manifestent à l’aéroport de Rio pour être payés

Un demi-million de touristes et plus de 10 000 athlètes sont attendus pour les Jeux olympiques d’été, qui démarrent le 5 août à Rio de Janeiro.

Pourtant, les policiers et pompiers de la mégalopole brésilienne restent mobilisés depuis plusieurs semaines. Ils réclament le paiement des retards de salaires et de meilleures conditions de travail. Les touristes ont été accueillis à l’aéroport international de Rio, lundi 4 juillet, par des policiers brésiliens déployant des banderoles en anglais où l’on pouvait lire « Bienvenue en enfer ! » La manifestation a réuni une centaine de policiers et de pompiers.

La police de Rio a commencé à manifester la semaine dernière contre le retard des salaires qui dure depuis au moins deux mois et le manque de matériel, qui va du combustible au papier hygiénique.

Sur d’autres pancartes était inscrit : « Les policiers et les pompiers ne sont pas payés. Celui qui vient à Rio n’est pas en sécurité. » Les manifestants criaient à pleins poumons : « Welcome to Hell !  » (« Bienvenue en enfer ! »).

Les policiers avaient disposé par terre des mannequins habillés en uniforme pour représenter les 54 policiers tués à Rio en 2016, tandis qu’une pancarte prévenait : « Ne vous inquiétez pas, seulement 54 policiers ont été tués en cette année olympique. »

Avec AFP et Reuters

Mohamed Benhemla
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply