A la découverte de la gastronomie nigérienne

A la découverte de la gastronomie nigérienne

A l’instar de nombreuses cuisines traditionnelles africaines, celle du Niger est tout aussi variée, fine, aromatisée.

Comme dans bon nombre pays africains, la gastronomie nigérienne est le reflet d’une société où bien manger fait partie des habitudes quotidiennes.

Pour commencer, l’une des choses qui vous marquera dans la gastronomie nigérienne est que les plats locaux se préparent avec des produits locaux, tirés directement des agriculteurs du pays.

Ce qui rend encore plus original cette cuisine tantôt moderne, tantôt traditionnel. « La plus part des gens qui visitent le Niger ont une forte envie de découvrir la cuisine nigérienne. Une fois à Niamey, les touristes nous demandent des bons coins où manger nigérien. La cuisine dans ce pays est un savoir-faire qui se lègue de mère et fille », explique Tanja conseiller voyage à Jumia Travel.

On y sert des plats à base de mil, de riz, de semoule et de légumes, mais aussi de la viande de ragoût, grillée ou séchée. Il est claire que vous ne quitterez pas le pays sans avoir goûté au Kilichi ou viande boucanée, très prisée non seulement en milieu rural et urbain, mais aussi par les visiteurs. C’est la fameuse viande séchée, spécialité nigérienne.

La femme nigérienne est très protectrice de sa tradition culinaire, c’est d’ailleurs l’un des aspects important de la renommée du pays dans la sous-région.

Les repas commencent généralement avec une bonne salade colorée à base de légumes de saison.

Après l’entrée, vous serez conquis par le dounguouri soko, un plat à base de haricots blancs et de gros morceaux de viande, qui ressemble à peu de choses près à un bon cassoulet ou à la loubia tunisienne. Délicieusement parfumé à l’ail, oignon et poivrons hachés, le dounguouri soko est accompagné, selon le désir, avec du couscous, du riz ou du pain…

Pour pousser la gourmandise plus loin, le poulet aux moamba « arachides », un plat que l’on retrouve dans bon nombre de pays africains mais qui a une touche particulière au Niger. Vous aurez aussi droit à la cuisine typique du Sahara,  avec le mouton targui (ragoût cuit à l’étouffée), une spécialité des Touaregs, Ou encore le Foura, composé de boulettes de mil pilé légèrement fermenté, écrasées dans du lait, du sucre et des épices. Et pour les plus gourmets, testez les galettes de manioc, les beignets de haricots blancs ou de patates douces, etc.

Voici une petite idée de ce qui vous attend au Niger. La cuisine nigérienne est très riche, et variée, une fois dans le pays n’hésitez pas de vous lancer à la découverte d’une gastronomie riche et traditionnelle.

Ismael Cabral Kambell

Responsable Relations Publiques – Jumia Travel I Afrique de l’ouest

Mohamed Benhemla
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply