12 milliards de DA alloués à titre de pension aux personnes handicapées à 100% en 2018

12 milliards de DA alloués à titre de pension aux personnes handicapées à 100% en 2018

ALGER – Les affectations financières décidées, cette  année, à titre de pensions destinées aux handicapés à 100 %, ont atteint 12  milliards de DA, a indiqué mercredi à Alger le Secrétaire général du ministère de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Rabah Hamdi.

Lors de sa participation à la célébration de la Journée nationale des personnes aux besoins spécifiques coïncidant avec le 14 mars de chaque année, M. Hamdi qui représente la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition féminine, Mme Ghania Eddalia, a précisé qu’il « existe près de 250.000 personnes qui bénéficient de la pension destinée aux personnes handicapés à 100 %, laquelle a atteint 12 milliards de DA en 2018.

Il a ajouté que les dotations financières affectées à la couverture sociale des personnes aux besoins spécifiques qui n’exercent aucune activité professionnelle,  » ont avoisiné les 3 milliards de DA au profit de près de 250.000 handicapés ».

Quant aux individus, dont le taux d’invalidité est inférieur à 100 % et les familles qui ont à charge une ou plusieurs personnes aux besoins spécifiques et atteintes de handicap visuel, ils bénéficient-ajoute le représentant de la ministre, de  » pension forfaitaire de solidarité et de la couverture sociale ».

A la lumière des conventions conclues avec les transporteurs publics, le même interlocuteur a précisé que la prise en charge du transport des personnes aux besoins spécifiques a coûté  » plus de 200 millions de DA, dont sont bénéficiaires les titulaires de la carte de handicap et dont le nombre approche un million de personnes », sachant que les personnes qui accompagnent le handicapé à 100 % bénéficient, à leur tour, de cette carte.

Hamdi a , en outre, indiqué que les aides sociales et les programmes de lutte contre la pauvreté et la précarité   » ont conservé  leur niveau », ce qui est manifestement reflété, selon l’intervenant, à travers les pension financières et la couverture sociale qui assure la gratuité des soins, des médicaments, des équipements, ainsi que des tarifs réduits du transport.

Le Gouvernement algérien, poursuit M. Hamdi, mise sur l’intégration socioprofessionnelles des personnes aux besoins spécifiques, en faisant  impliquer cette catégorie dans les formules de développement durable et globale. Il a également fait savoir que l’intégration des personnes aux besoins spécifiques en milieu de travail se fait à travers le conclusion d’un accord-cadre avec le ministère de l’Agriculture, du développement durable et de la pêche, lequel vise la coopération et le partenariat  pour le développement et l’organisation des fermes pédagogiques qui sont le lieu idoine pour l’accueil des personnes atteintes de handicaps lourds.

Le représentant de Mme Eddalia Ghania a évoqué les efforts du ministère visant l’amélioration de la prise en charge au niveau des établissements spécialisés et la coordination avec le ministère de l’Education pour ouvrir des classes spéciales au profit des enfants avec de légers handicaps  sensoriels et mentaux.

APS

Amel IDIR
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply